dimanche 24 mai 2015

BAROMETRE DES TPE - VAGUE 58

BAROMÈTRE DES TPE - VAGUE 58

IFOP - FIDUCIAL




Le 18 mai dernier, Fiducial publiait son 58ème Baromètre trimestriel de conjoncture des TPE, réalisé par l'IFOP du 13 au 27 avril auprès d'un échantillon de 1003 dirigeants de TPE.  Deux des principaux atouts de cette publication sont sa régularité et sa longévité. Fiducial est l'un des leaders de l'expertise comptable et des services juridiques aux entreprises. Le Baromètre Fiducial existe depuis décembre 2000.

Ces TPE (moins de 20 salariés dans le Baromètre Fiducial) représentent 96,8 % des entreprises, emploient 2,4 millions de personnes et représentent 27 % de la valeur ajoutée produite dans le pays.



Les principaux enseignements du 58ème Baromètre IFOP FIDUCIAL :
  • L'optimisme des chefs d'entreprises augmente légèrement pour la situation de la France à 29 %, et reste stable pour ce qui concerne la situation de leur entreprise 46 %. Par contre, ils restent très négatifs sur l'évolution de la situation financière de leur entreprise.
  • 23 % des entreprises ont une trésorerie négative. Le pourcentage des patrons de TPE, qui considèrent préoccupante la situation financière de leur entreprise, remonte à 30 % contre 28 % en janvier.
  • L'accès au crédit demeure difficile et 65 % des dirigeants affirment avoir subi au moins une mesure de durcissement du crédit, contre 58 % au trimestre précédent. Les demandes de financement restent cependant faibles et stables à 15%. Depuis plus d'un an les TPE demandent très peu de financements : autocensure et faiblesse de l'investissement ! 35 % des prêts ou financements sont refusés.
  • La situation de l'emploi est toujours mauvaise. Dans le dernier baromètre, les dirigeants de TPE disaient espérer recréer de l'emploi au 1er trimestre 2015, cela n'a pas été le cas. Les TPE ont détruit des emplois au cours de ce 1er trimestre. Ils pensent en recréer au second trimestre. 
  • Elections départementales : seuls 26 % des patrons de TPE connaissent bien les compétences du Conseil Général.
  • Ils n'ont manifesté qu'un intérêt limité pour les élections départementales.
  • Ils sont également très critiques sur le fonctionnement du Parlement, et en particulier sur la faiblesse de la représentativité des élus. 
  • Le Conseil Économique Social et Environnemental et ses déclinaisons régionales sont très mal connues. 83 % des patrons de TPE n'ont jamais entendu parlé du CESE Régional. (lien CESER Bretagne)
  • Ils connaissent mieux les Chambres des Métiers que les CCI, mais seul 20 % d'entre eux ont voté lors des dernières élections consulaires.
  • Enfin, au niveau du dialogue social, plus la taille de l'entreprise est petite, plus le dialogue social est estimé satisfaisant.  
Légitimité des syndicats patronaux nationaux !
  • Les patrons de TPE ne sont que 19 % à adhérer à une organisation syndicale patronale.
  • 60 % d'entre eux estiment que la représentativité des syndicats patronaux nationaux est insuffisante.
  • Ils sont en majorité (62 %) favorables à la création de Commissions paritaires régionales, mais ils y voient de nouvelles contraintes, et pour les deux tiers d'entre eux ces commissions n'amélioreront pas la qualité du dialogue social dans leur entreprise.

Retrouvez l'intégralité du baromètre des TPE sur le site de Fiducial : www.fiducial.fr/Barometre-des-TPE


----

OuestGEST, Conseil en crédit management, assiste les dirigeants et leurs équipes pour réduire le risque-client, diminuer les impayés et améliorer la trésorerie et les performances de l'entreprise.


www.ouestgest.com/nous-contacter

OuestGEST est membre de l'Association Française des Crédits Managers AFDCC.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire