mardi 22 avril 2014

AFDCC - OSEZ LES PAYS EMERGENTS POUR DEVELOPPER VOTRE ACTIVITE

AFDCC - OSEZ LES PAYS ÉMERGENTS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ


Loire Travel International - Château de la Poterie© www.chateaudelapoterie.com

SOIRÉE DÉBAT AU CHÂTEAU DE LA POTERIE, A LA CHAPELLE SUR ERDRE (44)

Le 10 avril dernier, l’Association Française Des Credit Managers et Conseils AFDCC, représentée par son délégué régional Christophe LAVERNHE et son secrétaire général Vincent Bruno LARGET, organisait en partenariat avec AU GROUP et EULER HERMES, une soirée débat au Château de la Poterie, à La Chapelle sur Erdre près de Nantes.

De nombreux membres de l'AFDCC ainsi qu'une trentaine d’entreprises de la région participaient à cette manifestation dans les salons du Château de la Poterie.

PRÉSENTATION DES OPPORTUNITÉS DE DÉVELOPPEMENT ET DES RISQUES PAR EULER HERMES

Cette première partie était animée par deux économistes d'EULER HERMES, Daniela ORDONEZ et Mahamoud ISLAM qui ont présenté les principaux pays émergents, relais de croissance pour le développement à l’export des activités des entreprises hexagonales.

La croissance mondiale devrait être plus soutenue en 2014 (+ 2,9 %) et en 2015 (+ 3,2 %), mais ce sont surtout les pays émergents qui vont connaître les plus fortes progressions. La France restera à l'écart de la relance : + 0,7 % en 2014 et + 1,2 % en 2015. C'est donc à l'export que les entreprises françaises peuvent espérer trouver des relais pour leur croissance. La chute des exportations semble s'arrêter depuis le début de l'année.

Les risques d’impayés restent élevés (+ 2% en 2014).

Les risques sectoriels les plus importants se situent dans le textile, la construction et le transport aérien, alors que l’agro-alimentaire, la chimie et la pharmacie s'améliorent.

Daniela ORDONEZ et Mahamoud ISLAM ont ensuite détaillé la situation de plusieurs pays.

Russie : le non qualifié, avec un taux de change du rouble en chute et des perspectives de croissance médiocres dans le meilleur des cas (+ 0,7 %) et où un scénario catastrophe n'est pas exclu (- 2,5 %).

Brésil : le qualifié par défaut, ce pays aura en 2014 et 2015 les plus faibles taux de croissance des pays émergents mais le Brésil a besoin d'infrastructures et il reste la première économie sud-américaine.

Inde : un colosse au pied d'argile, l'économie indienne a un fort potentiel de croissance mais elle demeure fragile et de nombreuses attentes pèsent sur les nouveaux dirigeants.

Le continent africain connaît de bons taux de croissance et selon les économistes d'EULER HERMES, le Nigéria et l'Afrique du Sud recèlent des opportunités pour les exportateurs français.

Moyen Orient et Pays du Golfe : la croissance moyenne attendue de plus de 4 % en 2014 et 2015 dans les pays du Golfe, et l'énorme potentiel du secteur de la construction au Quatar (+ 10 % par an jusqu'en 2020) font de cette région une zone très intéressante.

Chine : le business modèle évolue et la croissance de l'économie chinoise va être davantage liée à la demande domestique qu'au développement des exportations. Les exportateurs français ne doivent pas passer à côté de ce marché domestique chinois.

Daniela ORDONEZ voit des opportunités dans des pays moins importants, mais dont l'économie est solide et qui offrent des perspectives de développement intéressantes : la Malaisie, le Chili et le Mexique.

TABLE RONDE AVEC TROIS DIRIGEANTS ET RETOUR D'EXPERIENCE

Trois dirigeants d’entreprises régionales ont débattu et confronté leurs expériences.

Jean-Michel COGNON - Société WIRQUIN (articles sanitaires) - www.wirquin.com
Christian BLUARD -Société TECHNA (nutrition animale) - www.groupe-techna.com
Bertrand GUERRY - Société MANITOU (matériel de levage et manutention) - www.fr.manitou.com

Le constat est saisissant. En dehors du VIE, ces entreprises n'ont bénéficié d'aucune aide pour se développer à l'export. Elles ont peu ou pas utilisé les dispositifs existants. Elles n'ont pas bénéficié d'un quelconque appui de l'association Pacte PME. Le développent à l'exportation n'est dû qu'à l'initiative et au soutien du dirigeant de l'entreprise.

Jean-François GENDRON, Président de la Chambre de Commerce Internationale et Alexis STRUVE, Président d’UBIFRANCE ont rappelé les différents dispositifs d'aides à l'exportation, en particulier le Volontariat International en Entreprise. Le VIE, créé par la loi du 14 mars 2000, permet aux entreprises françaises de confier à un jeune de moins de 28 ans, une mission professionnelle à l’étranger durant une période modulable de 6 à 24 mois, renouvelable une fois dans cette limite.

Le financement du VIE est complexe et diffère selon les régions. Les entreprises des Pays de la Loire bénéficient d'aides nettement plus généreuses que leurs homologues des autres régions, dont la Bretagne et la Normandie. Pour plus d'informations, cliquez sur la carte et retrouvez les aides régionales sur le site d'UBIFRANCE :

http://www.ubifrance.fr/Galerie/Files/Divers/CARTE_financement_VIE_01042014.jpg

Un témoignage vidéo :





IDENTIFIER LES FREINS RENCONTRES  PAR LES PME ET LES ETI A L'EXPORT

Voici une présentation de 2012, réalisée par UBIFRANCE.



Pour conclure cette présentation, retour sur les bords de l'Erdre :






-----
OuestGEST, Conseil en crédit management, assiste les dirigeants et leurs équipes pour réduire le risque-client, diminuer les impayés et améliorer la trésorerie.

www.ouestgest.com/nous-contacter

OuestGEST est membre de l'Association Française des Crédits Managers AFDCC.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire