lundi 11 août 2014

BAROMETRE DES TPE - VAGUE 55


BAROMÈTRE DES TPE - VAGUE 55

IFOP - FIDUCIAL






Depuis décembre 2000, Fiducial publie un baromètre trimestriel de conjoncture des TPE. Ce 55ème baromètre réalisé par l'IFOP, pour Fiducial et publié le 31 juillet révèle la situation assez inquiétante des TPE françaises.

Ces TPE représentent 96,8 % des entreprises, emploient 2,4 millions de personnes et représentent 27 % de la valeur ajoutée produite dans le pays.


Quels sont les résultats les plus marquants du baromètre Fiducial Vague 55 ?
  • Le moral des dirigeants de TPE poursuit sa chute. Plus que jamais, ils sont très pessimistes pour la situation du pays (85 %). C'est le pire chiffre enregistré depuis la création du baromètre Fiducial.
  • Leur perception de l'évolution de leur activité, déjà très mauvaise dans la dernière étude, bat un nouveau recours de pessimisme. Ils sont désormais 65 % à être plutôt pessimiste pour l'activité de leur entreprise.
  • La création nette d'emplois est toujours négative, et l'anticipation pour le prochain semestre l'est également. 
  • 39 % des dirigeants estiment que la situation financière de leur entreprise est préoccupante. C'est le plus mauvais chiffre depuis avril 2010. Ils sont 32 % à considérer que cette situation s'est détériorée au cours des 3 derniers mois.
  • 43 % des chefs d'entreprises ont constaté une baisse de leur chiffre d'affaires durant les 2 derniers mois. Pour 17 % des chefs d'entreprise, la baisse s'élève à plus de 20 %.
  • Comme en janvier et avril derniers, la trésorerie est déficitaire dans 26 % des TPE. 
  • La confiance dans le gouvernement de Manuel Valls a fait long feu, et rechute de 33 % à 19 %. Seul point positif, les dirigeants de TPE estiment que le gouvernement prend mieux en compte les préoccupations des chefs d'entreprise.
  • Les demandes de financement auprès des banques n'ont jamais été aussi faibles. Seuls 14 % des TPE se sont adressées à leur banque pour un nouveau crédit, au cours des 3 derniers mois, et parmi elles, 58 % ont constaté au moins un mesure de durcissement de l'accès au crédit. On est loin, très loin, des chiffres idylliques diffusés par la Banque de France. 
  • Les refus de nouveaux prêts ou financements diminuent de 32 à 25 %, mais dans le même temps on constate que les entreprises font davantage appel aux organismes de caution tels que BPI France ou SIAGI pour obtenir leur financement, et que les taux sont plus élevés.

Retrouvez l'intégralité du baromètre des TPE sur le site de Fiducial : www.fiducial.fr/Barometre-des-TPE



-----
OuestGEST, Conseil en crédit management, assiste les dirigeants et leurs équipes pour réduire le risque-client, diminuer les impayés et améliorer la trésorerie et les performances de l'entreprise.


www.ouestgest.com/nous-contacter

OuestGEST est membre de l'Association Française des Crédits Managers AFDCC.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire