mercredi 12 mars 2014

RETARDS DE PAIEMENT AU 4EME TRIMESTRE 2013 - ETUDE ALTARES

RETARDS DE PAIEMENT AU 4 EME  TRIMESTRE 2013 - ÉTUDE ALTARES

L'observatoire des comportements de paiement, du cabinet Altarès, a publié son rapport trimestriel d’analyse des retards de paiement en France et en Europe. 

Les retards de paiement  se sont à nouveau dégradés au quatrième trimestre 2013, pour atteindre 14,8 jours de retard moyen. Au niveau européen, cette détérioration est une nouvelle fois imputable à l’Italie (21,2 jours) mais également à l'Irlande (18,5 jours) et au Royaume-Uni (16,4 jours). Ces deux derniers pays enregistrent une forte dégradation sur le dernier trimestre. En revanche, la situation au Portugal s'améliore pour la première fois depuis 2 ans.


En France, le retard diminue légèrement et passe sous la barre de 12 jours (11,9).

T1 2013 : 12,3 jours     T2 2013 : 12,0 jours     T3 2013 : 12,1 jours     T4 2013 : 11,9 jours



Pour analyser le comportement de paiement, par taille d'entreprise, deux éléments peuvent être pris en compte : le retard moyen et le pourcentage des factures payées à l'échéance convenue.

Sur le premier point, des différences existent mais le nombre moyen de jours de retards ne varie pas considérablement selon la taille de l'entreprise (entre 10,6 et 12 jours). Les grandes entreprises présentent la moyenne la plus faible.

Par contre, lorsque l'on prend en compte le respect des échéances, les différences de comportement sont considérables. 

Globalement, on peut noter une nouvelle amélioration avec 32 % de paiements sans retard. C'est le meilleur chiffre depuis plus d'un an.

Mais 5,2 % des entreprises payent leurs factures avec plus d’un mois de retard.

Malheureusement, le critère de la taille met en évidence une nouvelle dégradation du comportement des plus grandes entreprises.


Paiement sans retard :

Micro entreprises                                               43,3 %
TPE (1 à 10 salariés)                                          37,2 %
PME (11 à 249 salariés)                                     22,5 %
ETI ( 250 à 4999 salariés)                                    7,7 %
GRANDES ENTREPRISES (+ de 5000)            7,9 %
Il est d'ailleurs intéressant de noter que les plus petites entreprises respectent mieux les délais de paiement qu'au trimestre précédent, alors dans les grandes entreprises et les ETI la situation se détériore sur la même période !

Enfin, l'étude d'Altarès répertorie les différences de comportement entre les régions. 

 


Peu d'évolution d'un trimestre à l'autre, les régions les plus respectueuses des délais de paiement sont l'Auvergne, la Bourgogne, l
a Bretagne, la Franche-comté, le Limousin, et le Poitou-Charentes.
La région parisienne conserve sa place de plus mauvais élève. Seules 22,6 % des entreprises y respectent les délais de paiement.

Pour finir, rappelons qu'il existe des différences importantes entre les secteurs d'activité.
Paiement sans retard :
  • Agriculture                                    37,1 %
  • Construction                                 42,8 %
  • Commerce                                   31,8 %
  • Industrie                                       26,3 %
  • Information et communication        24,2 %
  • Transport et logistique               19,2 %
  • Finance et assurance                     28,0 %
  • Services aux entreprises                25,9 %
  • Services aux particuliers                36,4 %
  • Hôtels et restauration                    22,2 %
  • Autres activités                             31,3 %

Ce n'est pas une surprise, le secteur des transports apparaît toujours au dernier rang des entreprises vertueuses. Le secteur du transport routier de marchandise fait l'objet d'une analyse particulière dans le dernier baromètre de Coface. Les entreprises de transport subissent une concurrence étrangère, qui les a obligées à se recentrer sur le marché national et a provoqué une très importante baisse des marges.
Le service des études d'Altarès, dirigé par Thierry Millon, publie ces informations sur le site web d'Altarès.Pour consulter l'intégralité de l'étude : retards de paiement en Europe.

-----
OuestGEST, Conseil en crédit management et gestion de PME, assiste les dirigeants et leurs équipes pour réduire le risque-client, diminuer les impayés et améliorer la trésorerie.


www.ouestgest.com/nous-contacter

OuestGEST est membre de l'Association Française des Crédits Managers AFDCC.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire