lundi 25 novembre 2013

SEPA - VOTRE SYSTEME D'INFORMATION EST-IL COMPATIBLE ?


SEPA - VOTRE SYSTÈME D'INFORMATION EST-IL COMPATIBLE ?


credit photo : European Payments Council



A compter du 1er février 2014, les nouveaux instruments de paiement européens SEPA remplaceront définitivement les instruments nationaux.

Cela concerne les virements et les prélèvements.

Pour les virements, l'utilisation du RIB est remplacée par les coordonnées bancaires au format SEPA : IBAN + BIC.

Concernant les prélèvements, les coordonnées bancaires adoptent également le format IBAN + BIC, mais le numéro national d'émetteur NNE est remplacé par l'identifiant créancier Sepa ICS. L'entreprise doit demander à sa banque son attribution par la Banque de France. La gestion des mandats de prélèvement et les droits des clients évoluent. Enfin, chaque mandat de prélèvement se verra attribuer une référence unique de mandat RUM qui devra être communiquée au débiteur avant le premier prélèvement SEPA.

Le projet SEPA vise simplifier les échanges dans l'Union Européenne et à diminuer les coûts.

Techniquement, depuis, 2011 la transmission des données bancaires a évolué et utilise le format EBICS au lieu d’ETEBAC (fin juin 2012, le système a définitivement été arrêté suite à l'arrêt du réseau X25 par France Télécom).

Beaucoup d’entreprises se sont donc déjà préparées au SEPA lors de l’arrêt d’ETEBAC.

Pour l’entreprise, à court terme, le coût est essentiellement constitué par l’adaptation éventuelle des logiciels de gestion et la transformation des RIB.

Les éditeurs de logiciels de gestion, tels que Cegid ou Sage (notamment avec la gamme Sage 100), ont depuis longtemps adapté leurs applications, afin d'exploiter au mieux les possibilités offertes par le format SEPA. En effet, il ne faut pas le limiter à l'ibanisation des RIB car les logiciels devront gérer de nouvelles zones d'information.

Il ne reste plus que deux mois aux entreprises pour finaliser la migration SEPA.

Pour les dirigeants, les deux interlocuteurs incontournables sont la banque et le prestataire informatique. Ces professionnels, tels que Infoclip.com, Somaintel, BreizhNetwork... maîtrisent parfaitement ces logiciels et les protocoles de communication.

Désormais les entreprises doivent agir rapidement pour rester en capacité de payer leurs fournisseurs et d'être payées par leurs clients !




-----
OuestGEST, Conseil en crédit management, assiste les dirigeants et leurs équipes pour réduire le risque-client, diminuer les impayés et améliorer la trésorerie et les performances de l'entreprise.


www.ouestgest.com/nous-contacter

OuestGEST est membre de l'Association Française des Crédits Managers AFDCC.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire