vendredi 2 décembre 2016

BAROMÈTRE DES TPE - VAGUE 64

BAROMÈTRE DES TPE - VAGUE 64

IFOP - FIDUCIAL




Le 30 novembre dernier, Fiducial publiait son 64ème Baromètre trimestriel de conjoncture des TPE, réalisé par l'IFOP du 19 octobre au 7 novembre 2016 auprès d'un échantillon de 1 003 dirigeants de TPE.  Deux des principaux atouts de cette publication sont sa régularité et sa longévité. Fiducial est l'un des leaders de l'expertise comptable et des services juridiques aux entreprises. Le Baromètre Fiducial existe depuis décembre 2000.

Selon le dernier recensement des entreprises françaises réalisé par l'INSEE, la France compte 3,14 millions d'entreprises (Source INSEE ESANE 2015).

Ces TPE (moins de 20 salariés dans le Baromètre Fiducial) représentent 97,3 % des entreprises. Elles emploient environ 3 millions de personnes (y compris les autoentrepreneurs) et représentent plus du quart de la valeur ajoutée produite dans le pays.





Le dossier d'actualité de ce baromètre porte sur l'immigration, la sécurité et la prochaine élection présidentielle.

Les principaux enseignements du 64ème Baromètre IFOP FIDUCIAL :
  • Après une nette remontée de l'optimisme des chefs d'entreprise, le trimestre précédent , l'optimisme des chefs d'entreprises se stabilise à 50 % pour leur propre activité, mais redescend à 28 % de confiance pour l'économie française.
  • L'indicateur de la situation financière rechute à - 17 %. Au niveau de la trésorerie, 26 % des chefs d'entreprise déclarent avoir une trésorerie négative. Pour 46 % d'entre eux la trésorerie est à l'équilibre et pour 28 % elle est excédentaire.
  • Concernant les créations nettes d'emplois, elles restent positives à + 0,5 %. Ce sont les plus grosses  TPE (10 à 19 salariés) qui embauchent le plus.
  • 67 % des chefs d'entreprise interrogés pronostiquent une stagnation ou une augmentation de leur chiffre d'affaires pour le prochain trimestre.
  • 16 % des dirigeants ont fait une demande au cours des 3 derniers mois. Cette fois, le nombre de refus recule fortement et seules 15 % des demandes ont essuyé un refus.
  • Pour une très forte majorité de chefs d'entreprise (82 %), la question de l'immigration sera importante dans la prochaine campagne présidentielle. Une majorité d'entre eux sont inquiets par ce sujet, et c'est en particulier les difficultés d'intégration et les différences de culture et de religion qui sont à l'origine de ces inquiétudes.
  • 89 % des dirigeants pensent que la sécurité sera un des thèmes majeurs de la campagne présidentielle. et 38 % éprouvent un sentiment d'insécurité.
  • A la question concernant la confiance pour lutter contre le terrorisme, les chefs d'entreprise font largement confiance aux acteurs opérationnels : l'armée, la police et les services de renseignements. Par contre, seul un tiers fait confiance au Président de la République et au gouvernement. Ils sont même 43 % ne pas du tout faire confiance à l'exécutif pour lutter contre le terrorisme.  
  • Concernant la dernière partie du sondage, elle portait sur l'élection présidentielle de 2017. L'IFOP n'avait pas perçu la montée en puissance de François FILLON, qui n'apparaît même pas parmi les possibles candidats à la présidentielle. 

Retrouvez l'intégralité du baromètre des TPE sur le site de Fiducial : www.fiducial.fr/Barometre-des-TPE


----


Pour réduire les délais de paiement et améliorer votre trésorerie, pensez au FNIP :

Tel 06 26 46 63 94chardy@ouestgest.com



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire