vendredi 6 mai 2016

DÉFAILLANCES D'ENTREPRISES AU 1ER TRIMESTRE 2016

DÉFAILLANCES D'ENTREPRISES AU 1ER TRIMESTRE 2016



Le service des études d'Altares, dirigé par Thierry Millon, a publié le bilan des défaillances d'entreprises pour le 1er trimestre 2016.. 

Avant de lire ces chiffres, il faut se rappeler qu'en décembre 2014 l'activité des Tribunaux de commerce avait été perturbée par un mouvement de grève et que de nombreux jugements n'étaient intervenus que début 2015, ce qui avait provoqué une augmentation des défaillances au 1er trimestre 2015.
 
La Baisse de - 10,1% par rapport au premier trimestre 2015 ne correspond donc pas à une réalité économique. La comparaison avec 2014 (-3,6 %) est plus fiable. La situation au 1er trimestre 2016 montrent une amélioration de la situation des entreprises avec un retour aux chiffres de 2013.

La diminution de la sinistralité des entreprises de plus de 50 salariés et la réduction du nombre d'emplois menacés confortent la communication des pouvoirs publics sur un retour de la croissance.





Reprise contrastée de l'activité des très petites entreprises (TPE)

Toutes les tailles d'entreprises bénéficient du recul des défaillances, à l'exception notable des petits employeurs ayant 1 ou 2 salariés.

Depuis plusieurs années, OuestGEST tire la sonnette d'alarme sur ce phénomène. La sinistralité des petits employeurs n'arrête pas d'augmenter.

Nombre de défaillances des entreprises ayant 1 ou 2 salariés :

1T2011 :  4 367  1T2012 : 4 479  1T2013 : 4 993  1T2014 : 4 951  1T2015 : 7 256  1T2016 : 7 493


Répartition géographique des procédures collectives

Le regroupement en grandes régions fausse l'analyse et masque des tendances bonnes ou mauvaises, d'autant plus que la publication d'Altares comporte des erreurs dans les chiffres affectés aux anciennes régions.

4 régions tirent leur épingle du jeu, par rapport au 1er trimestre 2014 :

Bretagne :                                            -16,01 %
Pays de la Loire :                                  - 9,84 %
Nouvelle Aquitaine :                              - 9,86 %
Languedoc Roussillon - Midi Pyrénées : - 9,87 %


Évolution par secteur d'activité

L'amélioration dans le secteur du bâtiment et dans le commerce impacte fortement les chiffres des défaillances.

Les secteurs de la Construction, du Commerce, des Transports et les Services aux particuliers enregistrent une forte diminution des défaillances.

En revanche, le secteur Hébergement -Restauration se dégrade par rapport à 2014. C'est essentiellement la restauration qui fait les frais de cette dégradation : 1750 défaillances de restaurants au 1er trimestre 2016, contre 1 606 en 2014. Thierry MILLON souligne que c'est la restauration rapide qui enregistre la plus forte progression des défaillances.




Les études et publication d'Altares sont disponibles sur le site  : http://www.altares.fr/etudes/

Altares est l'un des leaders de l'information économique et financière. Membre du réseau D&B, Altares emploie plus de 300 collaborateurs et sa base de données compte 220 millions d'entreprises dans 200 pays.

-----

OuestGEST, Formation et Conseil en Crédit Managementassiste les dirigeants et leurs équipes pour réduire le risque-client, diminuer les impayés, et améliorer la trésorerie et les performances de l'entreprise.
www.ouestgest.com/nous-contacter

OuestGEST est membre de l'Association Française des Crédits Managers AFDCC.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire