jeudi 24 mars 2016

ENQUETE DE CONJONCTURE DES PME

ENQUÊTE DE CONJONCTURE DES PME



La Banque Publique d'Investissement a publié sa 62ème enquête de conjoncture sur les PME. Cette enquête est disponible sur le site de BPI France et a été partagée sur le site slideshare. Elle a été réalisée auprès de 4 560 entreprises de 1 à 249 salariés.

L'échantillon n'est pas vraiment représentatif. Certains secteurs sont sur-représentés comme le commerce de gros, et d'autres sous-représentés, le véritable biais est sans doute au niveau de la taille des entreprises, car les TPE ne sont retenues que pour 41 % alors qu'elles représentent l'écrasante majorité des entreprises.

De même, les entreprises innovantes constituent 34 % de l'échantillon.




Deux catégories d'entreprises se dessinent

1) les TPE, les entreprises de service aux particuliers et les secteurs du tourisme et de la construction.
2) les PME de plus de 10 salariés, les entreprises innovantes et les entreprises exportatrices.

Pour les premières, la reprise n'est toujours pas au rendez-vous. Pour les TPE (moins de 10 salariés), l'année 2015 s'est soldée par une nouvelle diminution des chiffres d'affaires, une baisse des emplois et des investissements.

Les PME de plus de 10 salariés, en particulier les entreprises innovantes et exportatrices, ont par contre vu leur chiffre d'affaires progresser et ont donc embauché et investi.

Situation financière

Selon l'indicateur en solde d'opinion, la trésorerie des entreprises continue de s'améliorer, mais toujours avec un écart significatif entre les PME et les TPE. 


Perspectives d'activité 2016

En dehors des secteurs de la construction et du tourisme, tous les secteurs anticipent une hausse du chiffre d'affaires, de l'emploi et des investissement pour 2016.

Même les TPE de moins de 10 salariés affichent des perspectives optimistes.



Reprise de l'investisssement 

44 % des entreprises pensent investir en 2016, contre 41 % l'année passée.

Notre conclusion :
  • Les PME exportatrices et les PME innovantes ont connu une bonne année 2015 et pour 2016 les perspectives sont optimistes.

  • La scission entre une économie dynamique innovante et exportatrice, et une économie traditionnelle semble toujours plus avérée. 
  • Depuis plusieurs années, les TPE souffrent d'un effritement continu de leur chiffre d'affaires. Le secteur de la construction et celui du commerce de détail n'entrevoient toujours pas le bout du tunnel..
  • Les perspectives de reprise des investissements en 2016 se concrétiseront-elles ? Ces investissements étaient surtout effectués par les entreprises exportatrices, or le ralentissement de l'économie chinoise bouleverse les échanges internationaux. 
  • La légère reprise de l'emploi n'apparaît pas assez forte pour inverser la courbe du chômage.





----
OuestGEST, Conseil et formation en Crédit Management, assiste les dirigeants et leurs équipes pour réduire le risque-client, diminuer les impayés et améliorer la trésorerie et les performances de l'entreprise.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire