jeudi 10 mars 2016

BAROMÈTRE DES TPE - VAGUE 61

BAROMÈTRE DES TPE - VAGUE 61

IFOP - FIDUCIAL




Le 3 mars dernier, Fiducial publiait son 61ème Baromètre trimestriel de conjoncture des TPE, réalisé par l'IFOP du 28 janvier au 15 février 2016 auprès d'un échantillon de 1 002 dirigeants de TPE.  Deux des principaux atouts de cette publication sont sa régularité et sa longévité. Fiducial est l'un des leaders de l'expertise comptable et des services juridiques aux entreprises. Le Baromètre Fiducial existe depuis décembre 2000.

Selon le dernier recensement des entreprises françaises réalisé par l'INSEE, la France compte 3,14 millions d'entreprises (Source INSEE ESANE 2015).

Ces TPE (moins de 20 salariés dans le Baromètre Fiducial) représentent 97,3 % des entreprises. Elles emploient environ 3 millions de personnes (y compris les autoentrepreneurs) et représentent plus du quart de la valeur ajoutée produite dans le pays.





Le dossier d'actualité de ce baromètre porte sur les primaires de la droite et les annonces du gouvernement en matière d'emploi.

Les principaux enseignements du 61ème Baromètre IFOP FIDUCIAL :
  • L'optimisme des chefs d'entreprises recule à nouveau pour retomber à 44 % pour leur propre activité, et 20 % confiants pour l'économie française.
  • Pour 30 % d'entre eux, la situation financière de l'entreprise demeure préoccupante, et l'indicateur de la situation financière reste négatif à - 21 %.  
  • La croissance est en berne mais l'accès au crédit est perçu comme moins difficile.
  • L'évolution de l'activité a été négative en 2015 (- 0,7 %). Le chiffre d'affaires des petites TPE de moins de 5 salariés a reculé. Le secteur des services aux particuliers a enregistré une régression de 3,5 %. Seuls 28 % des dirigeants tablent sur une croissance de leur activité en 2016.
  • Le solde des créations nettes d'emplois au dernier trimestre 2015 est négatif (-3,5%). Les prévisions de création pour le 1er trimestre 2016 sont par contre très élevées et atteignent même 6 % dans le secteur du bâtiment.
  • Seuls 20 % des chefs d'entreprise interrogés pensent que le plan de relance de l'emploi aura des effets avant la prochaine élection présidentielle, mais 60 % estiment que ce plan n'aura aucun impact sur l'emploi.
  • Ils sont majoritairement favorables au maintien du régime des autoentrepreneurs (58 %).
  • La fusion du RSI avec le régime général de l'URSSAF est approuvé par 75 % des dirigeants.
  • Ils sont très opposés au projet d'allègement des qualifications des artisans.
  • Alain JUPPE est très largement en tête des candidats préférés pour la présidentielle de 2017.
  • Dans le cadre d'une primaire à gauche, c'est Emmanuel MACRON qui est plébiscité avec 44 % d'opinions favorables, contre 4 % des soutiens à François HOLLANDE.
  • Pour les dirigeants de TPE, le chômage sera au cœur de la prochaine campagne présidentielle.

Retrouvez l'intégralité du baromètre des TPE sur le site de Fiducial : www.fiducial.fr/Barometre-des-TPE


----

OuestGEST, Conseil en crédit management, assiste les dirigeants et leurs équipes pour réduire le risque-client, diminuer les impayés et améliorer la trésorerie et les performances de l'entreprise.


www.ouestgest.com/nous-contacter

OuestGEST est membre de l'Association Française des Crédits Managers AFDCC.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire