lundi 23 mars 2015

BAROMETRE DES TPE - VAGUE 57

BAROMÈTRE DES TPE - VAGUE 57

IFOP - FIDUCIAL




Le 25 février dernier, Fiducial publiait son 57ème Baromètre trimestriel de conjoncture des TPE, réalisé par l'IFOP du 26 janvier au 9 février auprès d'un échantillon de 1002 dirigeants de TPE.  Deux des principaux atouts de cette publication sont sa régularité et sa longévité. Fiducial est l'un des leaders de l'expertise comptable et des services juridiques aux entreprises. Le Baromètre Fiducial existe depuis décembre 2000.

Ces TPE (moins de 20 salariés dans le Baromètre Fiducial) représentent 96,8 % des entreprises, emploient 2,4 millions de personnes et représentent 27 % de la valeur ajoutée produite dans le pays.



Les principaux enseignements du 57ème Baromètre IFOP FIDUCIAL :
  • Le moral des dirigeants s'améliore et retrouve ses niveaux de 2012, mais reste pessimiste.
  • 45 % des TPE enregistrent un recul de leur chiffre d'affaires entre octobre et décembre 2014 dont 21 % avec une baisse égale ou supérieure à 10 %, mais globalement 52% des TPE annoncent une croissance de leur activité en 2014.
  • 50 % des dirigeants de TPE n'ont aucune visibilité sur les perspectives de CA pour 2015.
  • 24 % des entreprises ont une trésorerie négative. La situation financière des Très Petites Entreprises semble s'améliorer car si un quart des TPE n'ont aucune trésorerie, le pourcentage des patrons de TPE, qui considèrent préoccupante la situation financière de leur entreprise, est en net recul : 28 % contre 36 % en octobre.
  • L'accès au crédit demeure difficile et 58 % des dirigeants affirment avoir subi au moins une mesure de durcissement du crédit. Les demandes de financement restent cependant faibles (15% contre 14 % au trimestre précédent). Depuis plus d'un an les TPE demandent très peu de financements : autocensure et faiblesse de l'investissement !
  • La situation de l'emploi est toujours mauvaise. Au cours du dernier trimestre 2014, les TPE ont détruit des emplois. Elles pensent en recréer au 1er trimestre 2015, mais 60 % des dirigeants ne prévoient pas une diminution du chômage avant 2018 ou plus tard.
  • Les dirigeants de TPE sont réservés sur l'efficacité des mesures de la loi Macron et 55 % d'entre eux pensent qu'elle ne changera rien à l'économie française.
  • Dans une très large majorité, ils ne sont pas prêts pour le compte pénibilité.
  • Un tiers des dirigeants de TPE admettent que leur locaux ne sont pas en conformité avec les normes permettant l'accès aux personnes handicapées. 94 % des entreprises n'emploient pas de salarié handicapé.

 Effet 11 janvier !
  • Les patrons de TPE estiment que la réaction des pouvoirs publics face aux attentats du 7 au 9 janvier a été bien gérée.
  • Ils souhaitent une cohésion nationale plus forte mais doute de sa pérennité.
  • La confiance dans le gouvernement rebondit à 24 % d'opinions favorables.

92 % des dirigeants de TPE souhaitent que les responsables politiques de droite et de gauche, travaillent ensemble sur certains sujets au nom de l'unité nationale.

Élément révélateur, c'est la lutte contre le chômage qui arrive en tête de ces thèmes sur lesquels les patrons de TPE souhaitent une mobilisation générale des responsables politques.


Retrouvez l'intégralité du baromètre des TPE sur le site de Fiducial : www.fiducial.fr/Barometre-des-TPE


----

OuestGEST, Conseil en crédit management, assiste les dirigeants et leurs équipes pour réduire le risque-client, diminuer les impayés et améliorer la trésorerie et les performances de l'entreprise.


www.ouestgest.com/nous-contacter

OuestGEST est membre de l'Association Française des Crédits Managers AFDCC.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire