vendredi 19 septembre 2014

RETARDS DE PAIEMENT AU 1ER SEMESTRE 2014 - ETUDE ALTARES

RETARDS DE PAIEMENT AU 1ER SEMESTRE 2014 - ÉTUDE ALTARES

L'observatoire des comportements de paiement, du cabinet Altarès, a publié son rapport d’analyse des retards de paiement en France et en Europe pour le 1er semestre 2014.

Au niveau européen, Altarès constate une très légère amélioration des délais de paiement. Les retards de paiement  redescendent à 14,7 jours contre 14,8 jours à fin 2013.


Le service des études d'Altarès enregistre plusieurs légères dégradations par rapport au 4ème trimestre 2013, au Royaume-Uni, en Allemagne , en Belgique et au Portugal. La situation de ces pays est cependant très disparate. L'Allemagne reste toujours le meilleur élève européen avec seulement 6,5 jours de retards.

En France, le retard n'évolue pas depuis les 6 derniers mois : 11,9 jours.

Respect des délais de paiement :

Comme à fin 2013, 32 % des entreprises française respectent les délais de paiements.

Mais 5,4 % des entreprises payent leurs factures avec plus d’un mois de retard, contre 5,2 % en fin d'année.

Thierry Millon, le responsable des études d'Altarès, souligne que « les dirigeants de petites entreprises n’ont ni le temps ni les moyens de retarder les règlements des fournisseurs ». Nous dirions que lorsque la TPE a de l'argent, elle paie les factures en respectant les délais. Le pourcentage des retards de plus de 30 jours est deux fois plus élevé dans les petites entreprises de moins de 10 salariés que dans les grandes entreprises, signe de la fragilité de trésorerie des TPE.


En fait, de nombreux retards de paiement des grandes entreprises sont dus à des lourdeurs administratives et organisationnelles.

Les paiements sans retard par taille d'entreprise sont éloquents.

Micro entreprises et TPE (1 à 10 salariés)       37,6 %
PME (11 à 249 salariés)                                     23,3 %
ETI et GRANDES ENTREPRISES                    8,5 %

Enfin, l'étude d'Altarès répertorie les différences de comportement entre les régions. 

 Les régions les plus respectueuses des délais de paiement restent l'Auvergne, la Bretagne, la Franche-comté, le Limousin, et le Poitou-Charentes.

Cependant, par rapport à la situation à fin 2013 on enregistre des dégradations dans 18 régions sur 22 : Picardie, Bretagne, Haute Normandie, Basse Normandie, Pays de la Loire, Ile de France, Champagne Ardennes, Lorraine, Alsace, Franche Comté, Bourgogne, Centre, Pays de la Loire, Auvergne, Rhône Alpes, PACA, Languedoc Roussillon, Midi Pyrénées.
En région parisienne seules 22 % des entreprises respectent les délais de paiement, contre 22,6 % fin 2013.
Paiement sans retard selon les secteurs d'activité :
  • Agriculture                                    37,1 %
  • Construction                                 42,7 %
  • Commerce                                   31,6 %
  • Industrie                                       26,2 %
  • Information et communication   23,6 %
  • Transport et logistique                   19,0 %
  • Finance et assurance                     28,8 %
  • Services aux entreprises                26,4 %
  • Services aux particuliers                38,0 %
  • Hôtels et restauration                    22,6 %
  • Autres activités                             31,1 %
Le secteur des transports apparaît toujours au dernier rang des entreprises vertueuses. C'est celui de l'information et de la communication qui enregistre la plus nette dégradation des paiement sans retard.

Information et communication : 1S2013 : 26,9 %      2S2013 : 24,2 %      1S2014 : 23,6 %

Risques de défaillances :

Comme le rappelle Thierry Millon, les risques de défaillances des entreprises augmentent très fortement pour celles qui paient leurs fournisseurs avec plus de 30 jours de retards. Certains secteurs d'activité présentent des risques importants :

Élevage                                                                      10,1 % de paiement à plus de 30 jours
Immobilier                                                                 11,0 %                   "
Autres activités d'information-communication           10,0 %                   "
Coiffeurs et soins de beauté                                      10,3 %                    "
Restauration                                                               10,2 %                    "
Débits de boisson                                                       12,0 %                   "




Le service des études d'Altarès, dirigé par Thierry Millon, publie ces informations sur le site web d'Altarès.Pour télécharger l'intégralité de l'étude : retards de paiement en Europe.

-----
OuestGEST, Conseil en crédit management et gestion de PME,

OuestGEST est membre de l'Association Française des Crédits Managers AFDCC.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire