vendredi 1 août 2014

FAUT-IL DONNER SON BILAN A SA BANQUE ?

FAUT-IL DONNER SON BILAN A SA BANQUE ?

crédit photo © photo-libre.fr


Le bilan de l'entreprise : un outil de communication privilégié.

Ce bilan (au sens large) ne doit pas être considéré comme la simple réponse à une obligation légale.

Pour l'immense majorité des entreprises, il constitue la seule information accessible aux tiers. A ce titre, c'est donc un véritable outil de communication, d'autant plus reconnu qu'il est signé par le dirigeant et transmis à d'administration fiscale.

La liste des tiers, qui analysent ce bilan, est longue : administrations, banques, assureurs, fournisseurs, clients, organismes de notation... salariés.

Donner le bilan à la banque : bien sûr, mais pas seulement.

Inutile de penser cacher votre bilan à votre banquier, de toute façon, il aura de l'information.

De plus, il connait mieux que vous l'état de votre trésorerie, alors n'hésitez pas. Votre chargé d'affaires est un interlocuteur incontournable, utilisez donc votre bilan pour communiquer avec lui et la banque.

En effet, ce chargé d'affaires a une bonne connaissance des éléments financiers de votre entreprise mais il maîtrise beaucoup moins votre activité. Vous ne devez donc pas vous contenter de lui transmettre le bilan. Il faut expliquer au chargé d'affaires, les évolutions des différents postes, par exemple :

- Votre chiffre d'affaires a diminué en raison de travaux, dans la rue, mais ces travaux se terminent dans quelques semaines et la fréquentation va s'améliorer.
- La masse salariale a fortement augmenté, car vous avez licencié du personnel en fin d'année, ou un salarié est parti en retraite...
- Le chiffre d'affaires diminue mais les marges s'améliorent en raison de choix stratégiques.
- Votre trésorerie a chuté car vous avez autofinancé intégralement une nouvelle machine.
- ...

L'idéal est d'inviter votre chargé d'affaires à visiter vos locaux. Il constatera par lui-même, le développement et l'activité de l'entreprise.

Sachez communiquer avec votre banquier. Qu'il s'agisse d'un projet de développement ou d'une crise passagère, communiquez régulièrement avec votre banquier en anticipant les besoins. Votre interlocuteur appréciera la transparence. Les banquiers n'aiment pas les mauvaises surprises.

Pour aller plus loin.

Consultez notre article : comment améliorer les relations avec votre banque ?


----
OuestGEST, Conseil en gestion de PME, assiste les dirigeants et leurs équipes pour améliorer la trésorerie et les performances de l'entreprise.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire