mercredi 28 août 2013

LE TABLEAU DE BORD DU DIRIGEANT


LE TABLEAU DE BORD DU DIRIGEANT


Crédit photo : Fotolia_7232201_XS © Brian Jackson


Les tableaux de bord font l'objet de nombreuses recherches et d'une abondante littérature. En France Alain Fernandez et Patrick  Jaulent ont notamment écrits plusieurs ouvrages sur le sujet. La modèle de balanced scorecard des américains Robert Kaplan et David Norton a été diffusé dans le monde entier.

L'augmentation des possibilités offertes par les tableurs de type Excel a ouvert la voie à la création de tableaux de bord directement reliés au système d'information de l'entreprise, et capables de traiter des données en provenance de sources diverses. La richesse des représentations graphiques permet une bonne visualisation des indicateurs.

Depuis quelques années, la mise en place d'ERP et de solutions de Business Intelligence offrent une infinité de nouvelles possibilités de traitement et de restitution de l'information.

Enfin, l'apparition de nouveaux outils Web tel que Bittle ouvre la création de tableaux de bord en mode SAAS, entièrement en ligne.

Ces évolutions techniques sont certes intéressantes mais elles engendrent de la confusion :
  • Même si la technique le permet, le tableau de bord du dirigeant doit rester léger et ne présenter qu'un petit nombre d'indicateurs (moins de 12).
  • Les graphiques ne doivent pas être trop complexes. Il faut être attentif à l'effet "gadget".
D'autre part, un tableau de bord a pour vocation de permettre au dirigeant de prendre des décisions. Ce n'est donc pas une nouvelle mise en forme des éléments comptables, ni un reporting.

Le choix des indicateurs est primordial. Un indicateur doit être associé à un objectif et permettre une prise de décision.

Il faut également se garder de vouloir tout mesurer car cela a un coût. De plus, la récolte des informations ne doit pas perturber l'activité de l'entreprise.

Le tableau de bord du dirigeant n'est que l'un des nombreux tableaux de bord de l'entreprise. Chacun des responsables de l'entreprise doit élaborer le sien en fonction de ses objectifs. 

Ainsi, le crédit manager ou le responsable du recouvrement mettra en place un tableau de bord du recouvrement de créances.

-----
OuestGEST, Conseil en crédit management, assiste les dirigeants et leurs équipes pour réduire le risque-client, diminuer les impayés et améliorer la trésorerie et les performances de l'entreprise.


www.ouestgest.com/nous-contacter

OuestGEST est membre de l'Association Française des Crédits Managers AFDCC.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire