mercredi 21 mars 2012

21/03/2012 - ENQUETE IPSOS - LA FAIBLESSE DE LA DEMANDE PENALISE LES PME




Les dirigeants de PME sont toujours inquiets par la faiblesse de la demande. La conjoncture économique reste morose et 51 % de ces dirigeants n'attendent rien de bon d'un (e) prochain (e) Président (e) de la république. C'est l'environnement économique national qui les préoccupe le plus (76 %) alors qu'ils ne sont que 51 % à s'inquiéter de la conjoncture internationale.

Les chiffres sont moins pessimistes, car un dirigeant sur deux est satisfait par le niveau de production de son entreprise, son activité commerciale ou sa trésorerie.

Attention cependant car près de 30 % des PME réduisent leurs investissements !

N'oublions pas que les années d'élections présidentielles ou législatives sont rarement bonnes car elles engendrent un attentisme général. Mais les élections présidentielles françaises ont peu de chance de modifier profondément la réalité économique.

Le danger pourrait venir une nouvelle fois de la Grèce. Les soubresauts de la crise financière grecque avaient déjà fait des ravages en 2011. Il ne faudrait pas que les prochaines élections législatives grecques (le 6 mai 2012) viennent remettre en question le problème de la dette.

Pendant ces périodes d'incertitudes, pensez à maîtriser le risque-client.

OuestGEST peut vous y aider.


Cliquez ici pour visualiser l'enquête IPSOS - LCL - LA TRIBUNE



www.ouestgest.com/nous-contacter

OuestGEST est membre de la Chambre Professionnelle du Conseil en Bretagne Breizh-Conseil et  de l'Association Française des Crédits Managers AFDCC.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire